Le séminaire FrancoSciences Pays-Bas sur l’olfaction artificielle du jeudi 30 juin est reporté

Pour cause de covid, le séminaire de Halima Mouhib, initialement prévu le 30 juin 2022, 19:30 à Drift 23, salle 0.10, 3512 BR Utrecht, Pays-Bas, est reporté à une date ultérieure. Nous nous excusons pour ce désagrément indépendant de notre volonté.

Titre de l’intervention: Pour une olfaction artificielle

Après deux ans de crise COVID-19 les cafés Francosciences Pays-Bas reviennent en live à Utrecht dans les locaux de l’université, Drift 23, avec une intervention de Halima Mouhib sur les nez électroniques. Une option Zoom est disponible pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, voir ci-dessous, mais nous espérons vous voir nombreux en presentiel! la soirée se conclura par un pot dans un café voisin.

Résumé de l’intervention: Au cours des dernières années plusieurs études ont été dédiées au développement de nouveaux capteurs de gaz. Néanmoins, nous sommes loin de fournir un dispositif suffisamment efficace pour pouvoir être utilisé comme nez électronique. Un problème majeur qui freine le progrès dans ce domaine est la compréhension fragmentaire du sens olfactif et de ses mécanismes de détection. Les molécules odorantes étant transportés par l’air, il est important de prendre en compte avec précision la description de l’interface air-eau lors de la construction de capteurs biomimétiques pour les nez électroniques. Afin de mieux comprendre ce processus, je propose une approche multi-échelle utilisant des outils informatiques et des expériences de spectroscopie micro-onde à haute résolution. L’objectif est de comprendre comment différents molécules odorantes diffèrent dans leur flexibilité conformationnelle en phase gazeuse et solvatée. En deuxième temps, notre travail vise la conception de nouvelles protéines candidates de hautes sélectivité pour applications dans les nez électroniques. Dans l’avenir proche, grâce au nombre croissant de données disponibles sur les structures moléculaires et les propriétés olfactives, des outils informatique telle que l‘intelligence artificielle seront utilisé pour relever de nouveaux défis et ainsi, à long terme, pour nous permettre d’aller vers la numérisation de le sens olfactif.

Curriculum vitae Halima Mouhib : HM a obtenu son doctorat en 2012 à l’Université d’Aix-la-Chapelle (RWTH Aachen University) en Allemagne sous la direction du Prof. Dr. Wolfgang Stahl sur la caractérisation des odorants en phase gazeuse en utilisant de la spectroscopie micro-ondes à haute résolution et des calculs de chimie quantique. Après son doctorat, elle s’est orientée vers le domaine de la dynamique moléculaire et de la biophysique numérique (Forschungszentrum Jülich, Vrije Universiteit Amsterdam), avant d‘être recrutée comme Maître de Conférences au campus Marne de l’Université Gustave Eiffel en septembre 2016. Depuis son habilitation intitulée « Understanding molecular interactions in olfactory research » en 2019, son objectif principal est d’étudier les mécanismes moléculaires et les interactions sous-jacents au sens de l‘olfaction à l’aide de méthodes numériques. Elle est la lauréate française du prix Descartes-Huygens 2020 et membre honorifique de l‘Institut Universitaire de France (IUF).

Organization: à la demande de certains participants nous avons décidé de proposer cet événement en format hybride, il sera donc disponible également en ligne sur ZOOM.

ACCES par la plateforme ZOOM: Inscrivez-vous pour cette rencontre: Après inscription, vous recevrez un message de confirmation. Le lien pour l’inscription est le suivant:

https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZYtdOGvrzgsHNywr2E9qPNKWxAhLdVzEDpv

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s